Le Cerveau des Enfants - Un potentiel infini

Le samedi 26 mai 2018, Les Petits Ecoliers ont présenté un ciné-rencontre exceptionnel à Issy-les-Moulineaux "Le Cerveau des Enfants".

Le film "Le Cerveau des Enfants" réalisé par Stéphanie Brillant, présente le développement du cerveau des enfants et s'adresse à tout parent ou enseignant qui accompagne les enfants dans la réalisation de leur plein potentiel.

Stéphanie Brillant

Choisir de connaître l'enfant pour mieux l'accompagner

Les Petits Ecoliers, c'est une école maternelle d'inspiration Montessori à Issy-les-Moulineaux (92), mais aussi une association de loi 1901 destinée à partager ses pratiques éducatives et pédagogiques aux éducateurs d'aujourd'hui : parents, grands-parents et professionnels...

Grâce aux découvertes en Neurosciences, nous sommes aujourd'hui capables de mieux comprendre le développement des enfants et ainsi les accompagner avec une posture plus adaptée et harmonieuse de leur développement, telle est l'ambition de l'Association Les Petits Ecoliers.

En présence d'Agathe Lecaron, présentatrice de La Maison des Maternelles (France 5), le comité pédagogique des Petits Ecoliers a accueilli Stéphanie Brillant pour échanger sur les premières pistes de réflexion proposées dans le film "Le Cerveau des Enfants".

Voici ci-dessous quelques éléments-clés que nous aborderons de nouveau lors des futures rencontres proposées par l'Association Les Petits Ecoliers.

Les expériences "actives" et répétitives favorisent l'apprentissage

L'enfant apprend plus facilement quand il met en oeuvre son corps. D'où l'importance de proposer aux enfants au maximum des activités où il est pleinement acteur de ses apprentissages, à travers ses questionnements, mais aussi en utilisant ses sens, et l'exploration de l'environnement. Pour se développer, le cerveau a besoin de s'entraîner. Une expérience occasionnelle n'aura pas d'impact durable sur le cerveau, seules expériences "de routine" ou qui ont fait l'objet de répétition, favorisent le développement neuronal.

L’enfant a besoin d’un attachement sécurisé pour apprendre

La posture de l'adulte est essentielle. Si celui-ci permet à l’enfant de se sentir protégé et écouté, si l'enfant pressent que ses besoins puissent être satisfaits dans son environnement (crèche, école, maison), alors son cerveau décuplera ses capacités pour apprendre.

Attention à trop "valoriser" les résultats de l'enfant

A l'instar de Carol Dweck, Stéphanie Brillant rappelle que le cerveau est un organe de développement, à tout âge!

En effet, les talents, les aptitudes, et l’intelligence ne sont pas prédéterminés, ni par la génétique, ni par les expériences. Les capacités du cerveau humain sont "à développer". C'est pourquoi l'adulte doit essayer de valoriser les efforts, les progrès, et la stratégie de raisonnement mise en place, pour encourager l'acceptation de l'erreur, et l'envie de l'effort. En effet, l'enfant qui a peur de se tromper ne prendra pas de plaisir pour apprendre.

Mais comment faire et aller plus loin ?

Nous souhaitons aller plus loin. Le changement éducatif est en marche, à la lumière des enseignements du cerveau. Parents, enseignants, éducateurs, grands-parents, nous partageons un défi : mieux comprendre les enfants pour les accompagner dans leur développement.
Rejoignez la communauté des Petits Ecoliers, elle est ouverte à tous ! Echanges, partages et retours d’expérience, enseignements scientifiques, questionnements, rencontres régulières…

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly